Le phare de Cordouan

Le phare de Cordouan, depuis la piste cyclable de Soulac-sur-Mer au Verdon – Photo SLM Vacations

Après les mois inédits que nous venons de traverser, nous avons souhaité établir une projection de ce qui se profile assez précisément pour cet été, pour ce que nous espérons être « l’après-Covid ».

Les statistiques et constats qui suivent sont établis à partir des séjours que nous avons enregistrés sur les propriétés que nous gérons, essentiellement sur le département de la Gironde. Au total, cela représente quelques 150 séjours, de la fin juin à septembre. Nous attendons, au regard des périodes qui restent à combler et des derniers mandats signés, au minimum 50 séjours supplémentaires, avec probablement des réservations de dernière minute.

 

Toujours des annulations… et quelques incertitudes

Nous continuons d’enregistrer chaque jour des annulations de séjours, mais de moins en moins. En voici les principales raisons :

  • Evénements du type regroupements familiaux annulés;
  • Vacanciers étrangers dans l’impossibilité de voyager en France ;
  • Congés impossibles pour certaines professions, ou encore durée des congés d’été impactée après la période de confinement ;
  • Appréhension liée à la pandémie, en particulier pour les groupes composés de personnes âgées ou fragiles.

 

Un été qui s’annonce dense, avec une forte fréquentation sur les zones balnéaires

Nous observons cette année, de façon plus marquée que les années précédentes, les tendances suivantes :

  • Une demande extrêmement forte -du jamais vu nous concernant- pour la première quinzaine d’août, période habituellement chargée mais nous refusons plus que jamais de très nombreuses demandes car nous n’avons plus de disponibilités sur cette période !
  • Une tendance à des séjours plus longs qu’en 2018 ou 2019 : nous enregistrons quelques séjours de 2 semaines voire plus, en particulier sur les maisons à grande capacité et/ou avec piscine.
  • Plus de 87% des vacanciers sont des Français, contre 60% les années passées. Sans surprise, 100% sont Européens.
    vacanciers par nationalité

    • 37% des séjours pour cet été ont été réservés au cours des 20 derniers jours, 22% entre la fin du confinement et fin mai. Nous pensons que notre choix d’assouplissement des conditions d’annulation (désormais flexibles) a fortement contribué à anticiper ces réservations.
    vacanciers par nationalité
    • Concernant les sites de réservation, la proportion Airbnb est plus forte que les années passées ; nous avons également constaté une augmentation des réservations en direct, à savoir soit par notre site slmvacations.com ou notre réseau avec en particulier d’anciens vacanciers qui reviennent dans nos locations, soit par des sites de mise en relation qui permettent un contact avec le vacancier avant toute validation, comme Gens de Confiance, Cybevasion et Le Bon Coin. Nous aurions tendance à penser, par rapport à notre ressenti lors des contacts avec les clients, que cela traduit une attente forte en termes de proximité, comme si l’épreuve du confinement avait eu des effets en ce sens.
    classement site de réservation
    • Les locations prises d’assaut en premier sont, par ordre de priorité :
      • Les maisons et villas avec piscine
      • Les maisons et villas à grande capacité (pouvant accueillir plus de 10 personnes)
      • Les maisons ou appartement avec extérieur, terrasse, balcon ou vue mer.
    • Nous observons déjà une demande soutenue pour septembre, ce qui est de bon augure pour l’arrière-saison…
    • Nous espérons que ces tendances se confirmeront et que l’été pourra se dérouler du mieux possible, pour tous les acteurs du tourisme et les activités connexes, dans ce contexte particulier qui conserve une part d’incertitude.
    • Concernant la demande par zone géographique, nous intervenons essentiellement en Gironde, également en Dordogne et en Corse et nous constatons :
      • Une demande extrêmement élevée sur le bassin d’Arcachon, ainsi que sur la côte atlantique, de Soulac au Cap Ferret. Trouver des locations encore disponibles entre le 1er et le 15 août est désormais quasi-mission impossible. En dehors de cette quinzaine, il peut rester quelques disponibilités -souvent liées aux annulations-, surtout début juillet.
      • En dehors du bord de mer, nous observons une demande nettement plus timide en particulier sur les zones rurales où l’activité oenotouristique est pourtant habituellement fortement plébiscitée dans le département de la Gironde.
      • La demande dans la ville de Bordeaux nous semble légèrement inférieure à l’année passée, mais conforme à nos attentes.

    Pour finir, nous souhaitons à tous les vacanciers d’excellentes vacances et à tous les professionnels du tourisme une belle saison 2020 !